Confession de foi de l’Eglise anglicane Saint Mark

Broomhill, Shefield, Angleterre

Traduction de Gilles Castelnau

Je crois à la force créatrice agissant en toutes choses et en l’interdépendance de tous les peuples et de la création. Et je crois que c’est l’esprit qui donne son énergie vitale à tout ce qui existe.

J’aime la vie qui anime toutes choses et je crois en elle.

Je crois en la puissance infinie de l’amour, du pardon, de la compassion et de l’espérance.

Je crois qu’il faut lutter contre les forces négatives de la méfiance, de la jalousie, de l’intolérance et de l’impatience afin de promouvoir la justice et le fair play.

Je crois au bonheur de chaque être humain à être accepté tel qu’il est et à sa liberté de pouvoir être lui-même.

Je crois au pouvoir de la musique, de l’art, de la littérature, de la création et du dialogue entre les humains pour éveiller le sens du divin.

Je crois que dans la tradition chrétienne, Jésus a trouvé la « perle de grand prix » et a su montrer, par son enseignement et sa crucifixion,  la voie de l’amour désintéressé.

Je crois qu’il y a d’autres voies dans le monde que celle de la tradition biblique qui conduisent à la Vérité.

Je crois que le Royaume de Dieu peut être atteint ici et maintenant, que les vérités du credo que voici sont éternelles, alpha et oméga, enracinées dans le passé, le présent et l’avenir.

Je crois que ce qui survit de nous est l’amour que nous avons donné aux autres et à la création.

Je crois que l’Enfer n’existe pas – sauf lorsqu’on attend l’autobus sous la pluie un soir de novembre, lorsqu’on est perdu, tout seul, abandonné, affamé, dans le froid et la pauvreté ou lorsqu’on est traité injustement.

Je ne crois pas que je suis « sauvé » par du sang, de la souffrance et un sacrifice.

Je ne crois pas que Dieu soit au sommet d’une sorte de hiérarchie qui descend jusqu’à l’Homme ( ! ), les animaux, les plantes et les objets inanimés.

Je ne sais pas si je crois en la vie après la mort et si c’est d’ailleurs important. De toutes façons, qu’elle existe ou non, ne changerait rien à la manière dont je me comporte.

Je ne sais pas comment le monde a été créé. J’y réfléchis.

JE CROIS en la vie avant la mort

JE CROIS en l’esprit

JE CROIS que Jésus était sensationnel

JE CROIS que la Bible dit quantité de choses merveilleuses mais aussi de choses discutables et que je dois les trier.

JE CROIS en l’amour, en la lumière, au partage.

Libres billets - Autres articles